30 avril 2010

Crevettes géantes au sésame et mangues poêlées


On a eu droit à deux jours ensoleillés exceptionnels
et mon dieu ce que ça fait du bien de recevoir un peu de chaleur !
Le moral se gorge de bonnes vibrations, le teint devient joliment
hâlé et les petites robes voltigent dans les airs...
En cuisine, le repas du soir se fait léger, croquant et agréablement fruité:
quelques grosses crevettes grises au sésame alliées à quelques tranches
de mangues fondantes.
Le top !!
Deux jours de bonheur intense.



Entrée pour 2 personnes (source "Crevettes je vous aime...")

  • 250 g de grosses crevettes grises décortiquées
  • 3/4 d'une mangue
  • 1/2 citron
  • 3/4 cs de sésame
  • 1/4 cs de fleur de sel
  • sucre (facultatif)
  • huile d'olive
  • quelques brins de coriandre fraîche finement ciselés

Peler la mangue et la couper en lamelles épaisses.
Presser le citron après avoir préservé quelques lanières de zeste
Mettre dans une poêle les graines de sésame et la fleur de sel.
Faire chauffer à sec jusqu'à sautillement des graines.
Réserver.
Faire revenir les tranches de mangue à feu vif dans l'huile d'olive,
trente secondes sur chaque face, avec le jus de citron, le zeste
et un petit peu de sucre.
Disposer sur une assiette et réserver.
Faire revenir les crevettes quelques minutes dans la poêle
où vous avez cuit les mangues. Si nécessaire ajouter un peu d'huile.
Une fois les crevettes à point, ajouter le mélange graines de sésame/fleur de sel
et la coriandre hachée.
Mélanger, dresser sur les assiettes avec les tranches de mangues poêlées.

19 avril 2010

Kulfi, glace indienne aux épices



Le mois dernier j'ai vu une émission consacrée à l'Islande.
Je l'ai regardée avec beaucoup d'intérêts car il s'agit d'un pays
que j'aimerais bien frôler.
Il y a une telle luminosité et une force de la nature
tellement pure, authentique et sauvage que cela m'émeut fortement.
Des énergies vivaces à ressentir au plus profond de soi.
Dans le reportage, il parlait d'un certain volcan inactif
depuis des centaines d'années...
J'ai de suite pensé à ce que ce serait s'il venait à se réveiller...
Quelques semaines après j'ai eu ma réponse et j'ai apprécié !
L'idée qu'un volcan islandais s'empare du ciel et le fait sien
m'a fortement plu...





Ingrédients pour 2 kulfi (moules d'une contenance d'1dl):

  • 30 g de lait entier
  • quelques pistils de safran ou 1/2 sachet (sachet entier 125 mg)
  • 1 1/2 cs (10 g) de pistaches émondées, non salées
  • 80 à 100 g de lait condensé (pour moi 80 g)
  • 130 g de double-crème (crème épaisse)
  • 1/2 cc de pâte de vanille
  • 1/2 cc de cannelle moulue
  • 1/4 cc de cardamome moulue

Chauffer le lait, disposer dans un bol et y ajouter le safran.
Laisser infuser 10 minutes.
Dans une poêle, faire griller à sec les pistaches.
Refroidir puis moudre finement.
Dans un grand bol, verser le lait condensé, ajouter la double-crème
et mélanger délicatement (ne pas battre) jusqu'à homogénisation.
Ajouter le lait safrané, les pistaches moulues (en garder un peu pour la finition),
la pâte de vanille, la cannelle et la cardamome.
Bien mélanger.
Verser dans deux moules à muffins en silicone (ou autre)
et disposer au congélateur durant environ 4h-5h
Sortir les moules 5 minutes avant de servir, démouler,
décorer avec le reste de pistaches moulues et servir.

12 avril 2010

Bagels


Elle m'a fait très envie la demoiselle avec sa recette de bagels parsemés de graines.
La dernière fois que j'en ai mangé c'était à New-York, il y a de cela belle lurette.
10 ans après, à défaut d'être à NY City, des bagels ont vu le jour en douce Gruyère.
Et bien merci sooishi.
On a adoré !


Ingrédients:

  • 2 litres d'eau
  • 2 oeufs
  • 1 blanc d'oeuf pour dorer les bagels
  • 1 pomme de terre pelée et coupée en morceaux
  • 1 sachet de levure sèche
  • 500 g de farine
  • 250 g d'eau
  • 30 g d'huile de tournesol
  • sucre
  • 5g de sel

Faire bouillir les 2 litres d'eau et ajouter la pomme de terre.
Faire cuire pendant 15 minutes.

Enlever la pomme de terre et laisser refroidir l'eau à 40°C.
Verser 40 g d'eau de cuisson dans un bol, et y saupoudrer la levure sèche.
Mélanger et laisser reposer pendant 3 minutes.

Tamiser ensemble la farine, le sel et 5g de sucre dans un bol.
Ajouter le mélange de levure, incorporer 85g d'eau de cuisson, et l'huile de tournesol.
Ajouter les deux oeufs et former une boule de pâte.
Pétrir la pâte pendant 10 minutes, jusqu'à ce qu'elle ne colle plus.
Mettre la boule de pâte dans un bol légèrement graissé, couvrir le bol avec un linge propre
et tenir dans un endroit chaud pendant 60 minutes.
La pâte doit doubler de volume.

Appuyer sur la boule de pâte pour la faire dégazer, et la sortir du bol.
Couper la pâte en 16 parties de taille égale, faire des boudins de 15 cm de long.
Joindre les deux bouts et bien pincer pour les souder, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour les coller.
Couvrir les anneaux avec le linge et les laisser lever pendant 20 minutes.
Préchauffez votre four à 230°C.
Recouvrir une plaque de papier sulfurisé.
Faire bouillir à nouveau les 2 litres d'eau, et y ajouter 1 cs de sucre.
Mettre les bagels dans l'eau bouillante (4 ou 5 pièces à la fois, suivant la taille de votre casserole).
Cuire chaque bagel pendant 3 minutes, en les retournant à mi-cuisson.
Retirez-les avec une écumoire.
Mettre les bagels cuits sur la plaque du four.
Avec un pinceau, badigeonner les bagels avec le blanc d'oeuf dilué dans 1 cs d'eau.
C'est à ce moment que vous pouvez, selon vos goûts, parsemer le dessus des bagels
avec des graines de sésame noir ou blanc, ou des graines de pavot.
Cuire pendant 15 minutes, jusqu'à ce que les bagels soient bien dorés.

Laisser refroidir et garnir avec du cream cheese par exemple.

6 avril 2010

Tagliatelle fraîche à l'ail des ours et sauce onctueuse à la carotte



Enfin !
La forêt regorge d'ail des ours.
Il aura suffit d'un petit panier en main et d'un peu de patience
pour récolter une quantité généreuse d'herbe aromatique.
L'ail des ours a été apprêté en pesto et un coulis onctueux
à base de carottes est venu accompagner le plat.
Le mélange des deux saveurs est un mariage heureux !



Ingrédients pour 2 personnes:
  • 25 g d'ail des ours
  • 1/2 gousse d'ail
  • 2-3 cs d'huile d'olive
  • 300 g de tagliatelle fraîche
  • 130 g de carottes
  • 1/2 échalote
  • 1/2 cs de beurre
  • 1.5 cs de Noilly Prat ou de vin blanc
  • 1.5 dl de bouillon de légumes
  • sel et poivre du moulin

Pour la sauce, détailler les carottes en rondelles,
hacher l'échalote, faire revenir le tout dans le beurre.
Mouiller avec le Noilly Prat et le bouillon.
Laisser mijoter durant 15 minutes.
Réduire en purée onctueuse à l'aide d'un mixeur-plongeur (ou blender).
Saler et poivrer, réserver au chaud.
Détailler quelques feuilles d'ail des ours en lanières, les réserver
pour la finition. Disposer le reste des feuilles avec la gousse d'ail
dans un hachoir électrique puis mixer très finement.
Mélanger avec l'huile d'olive et réserver.
Faire cuire les tagliatelle al dente dans un grand volume d'eau salée.
Les égoutter, puis les remettre encore mouillées dans la casserole.
Ajouter la pâte à l'ail des ours et mélanger soigneusement.
Saler et poivrer.
Dresser sur des assiettes chaudes, entourer de sauce à la carotte.
Garnir de lanières d'ail des ours et servir aussitôt.