19 mars 2019

Butter bean purée au dukkah de Yotam Ottolenghi


Le radiateur des lamentations...














Ingrédients pour 8 personnes (source: Yotam Ottolenghi)

  • 250 g de butter bean sec (haricot de lima) trempé toute une nuit dans une grande quantité d'eau froide additionnée de 3/4 cs de bicarbonate de soude
  • 4 gousses d'ail pressées
  • 4 cs de jus de citron
  • 120 ml d'huile d'olive
  • fleur de sel et poivre du moulin
  • 10 g de persil plat ciselé grossièrement
  • 2 oeufs cuits durs, pelés et râpés

Dukkah*
  • 70 g de noisettes entières avec leur peau
  • 3 cs de graines de tournesol
  • 1 cc de graines de fenouil
  • 1.5 cs de graines de cumin oriental
  • 1.5 cs de poivre vert entier (ou blanc)
  • 4.5 cs de graines de coriandre
  • 3 cs de graines de sésame
  • 1/2 cc de nigelle
  • 1/2 cc de sel Maldon
  • 1 cc de paprika

*Le dukkah est un condiment "crunchy" et épicé, originaire d'Egypte. Il parfume les légumes,
les salades, les houmous etc. Dans cette recette, il apporte du caractère à la purée. 
On le parsème au dernier moment. 

Préchauffer le four à 140 C.
Egoutter les haricots lima, les verser dans une grande casserole et les couvrir d'eau fraîche.
Amener à ébullition puis baisser le feu et cuire entre 45 minutes jusqu'à 1h30 (les haricots
doivent être complètement mous). Egoutter en réservant l'eau de cuisson.
Disposer les haricots encore chauds dans un blender avec les gousses d'ail pressées, 
le jus de citron, 90 ml d'huile d'olive, 80 ml d'eau de cuisson réservée, 1 cc de sel et un peu 
de poivre du moulin. Pulser jusqu'à l'obtention d'une purée lisse et homogène.
Transférer dans un bol, recouvrir d'un film alimentaire et laisser refroidir.

Pendant la cuisson des haricots, préparer le dukkah (il est important de ne pas
brûler les graines lors de cette étape. Les ôter de la poêle lorsqu'elles commencent à sautiller).
Disposer les noisettes entières sur une plaque de cuisson et cuire 20 minutes.
A mi-cuisson, ajouter dans un coin de la plaque les graines de tournesol.
Ôter du four et laisser refroidir.
Chauffer à sec sur feu moyen une poêle épaisse, environ 5 minutes.
Ajouter les graines de fenouil et les toaster 30 secondes, puis ajouter les graines 
de cumin oriental et toaster 30 secondes.
Ôter du feu le mélange et verser dans un bol.
Remettre à chauffer la poêle et verser les grains de poivre entiers. 
Les toaster 30 secondes puis verser dans un deuxième bol.
Poursuivre avec les graines de coriandre que vous laisserez chauffer 1 minute.
Les verser dans un troisième bol.
Baisser le feu et chauffer les graines de sésame et de nigelle ensemble (le sésame doit devenir
légèrement doré). Verser dans un quatrième bol.
A l'aide de la paume de vos mains, frotter les noisettes pour ôter leur peau puis les
hacher grossièrement. Verser dans un grand bol.
A l'aide d'un mortier, écraser grossièrement les graines de fenouil et de cumin.
Faire de même avec les graines de tournesol, de poivre vert et de coriandre.
Ajouter le tout aux noisettes avec les graines de sésame et de nigelle.
Assaisonner avec le sel Maldon et le paprika. Bien mélanger le tout.
Au moment du dressage, brasser la purée et ajuster l'assaisonnement (sel) si besoin.
Verser dans un plat et créer des vagues avec le dos d'une cuillère.
Arroser d'huile d'olive restante et de 3 cs de dukkah (le reste se conserve aisément
plus d'un mois dans un contenant hermétique). 
Garnir de persil plat ciselé, des oeufs râpés et d'un dernier filet d'huile d'olive.
Servir avec du pain pita.
La purée peut se préparer à l'avance et se garder au frais, dans un contenant hermétique,
jusqu'à une semaine.

10 mars 2019

Barre crunchy au miel et beurre de cacahuète


Les oiseaux d'Ida Applebroog au Kunstmuseum de Thun












Ingrédients pour 8 barres (source: Donna Hay)

  • 45 g de riz soufflé croustillant (ici sans gluten de la marque aha! Migros)
  • 80 g d'amandes allumettes
  • 70 g de pistaches émincées
  • 50 g de graines de chia blanc (ici graines noires)
  • 175 g de miel
  • 140 g de beurre de cacahuète smooth de qualité (ici crunchy)*
  • 80 g de chocolat noir 70% fondu

*C'est un en-cas ultra-nutritif et riche en protéines ! Utilisez un beurre qui soit sans sel,
ni sucres ajoutés ainsi que sans huile de palme et agents de conservation.

Dans un saladier mélanger le riz soufflé, les amandes allumettes, les pistaches émincées
et les graines de chia. Verser le miel et le beurre de cacahuète dans une petite casserole
à fond épais et laisser fondre sur feu moyen durant 3 à 5 minutes puis verser 
dans le mélange précédent. Bien brasser le tout.
Dans un moule carré de 20cm, légèrement huilé et chemisé de papier sulfurisé,
verser le mélange et presser fermement avec le dos d'une cuillère ou avec les mains pour égaliser.
Placer au frais pour 1 heure ou jusqu'à fermeté.
Démouler et couper des tranches d'environ 5cm x 10cm. Tremper chaque extrémités dans le chocolat
fondu et disposer dans un contenant hermétique recouvert d'une feuille de papier sulfurisé.
Placer au frais 30 minutes pour que le chocolat durcisse. Et voilà !
Ces barres se conservent au frigo, dans une boîte hermétique, durant plus de 5 jours.

4 mars 2019

Mousse de carottes et raifort


La belle sophora prostrata.
Welcome home !





Ingrédients (source: Tibits)

  • 200 g de carottes*
  • 10 g de raifort
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 150 g de mayonnaise
  • sel et poivre du moulin
  • pain ou comme ici crackers croustillants (épeautre, seigle, amidonnier, airelle rouge)

*Au lieu de carottes entières, on peut réutiliser la pulpe de carottes passées 
à l'extracteur de jus.

Peler les carottes et le raifort. Les râper finement dans un saladier à l'aide d'une râpe
à bircher. Hacher menu la ciboulette et l'ajouter aux carottes avec la mayonnaise.
Saler, poivrer et bien mélanger l'ensemble. Filmer et mettre au réfrigérateur une bonne
heure avant de déguster avec du pain ou des crackers.
Ce sera la star de votre buffet :)

25 février 2019

Pop-corn au chocolat noir fleur de sel


Regarder dans la même direction...ou pas





Ingrédients:

  • huile de coco
  • 5-6 cs de maïs bio et sans OGM
  • 100g de chocolat noir à la fleur de sel finement râpé
  • un peu de sucre

Dans une casserole à fond épais faire chauffer un peu d'huile de coco et quand elle est bien chaude,
y verser le maïs. Mélanger, couvrir et laisser danser le pop-corn.
Quand toutes les graines ont revêtu leur robe blanche, ôter du feu et verser dans un saladier.
Saupoudrer immédiatement de chocolat noir à la fleur de sel et d'un voile de sucre.
Bien mélanger et go dans la bouche !

4 février 2019

Rösti à la bernoise au tofu fumé


Poses chats










Ingrédients: (source Tibits)

  • 800 g de pommes de terre à rösti
  • 2 oignons nouveaux
  • 200 g de tofu fumé
  • 1 cc de sel marin
  • poivre noir du moulin
  • 70 ml d'huile de colza
  • 1 oeuf au plat (ajout personnel)

Porter à ébullition une casserole d'eau salée, y plonger les pommes de terre 
et les laisser cuire pendant 10 à 15 minutes selon leur grosseur.
Jeter l'eau et laisser refroidir les pommes de terre.
Pendant ce temps, laver les oignons nouveaux, les sécher et les émincer en rondelles
de 1 cm. Râper le tofu à l'aide d'une râpe à gros grains ou le découper en fines lanières.
Peler les pommes de terre après refroidissement et les râper dans un saladier
avec une râpe à gros grains. Les mélanger avec les oignons nouveaux, le tofu,
le sel et un peu de poivre du moulin.
Faire chauffer l'huile de colza dans une poêle, y jeter le mélange et dorer des deux
côtés les pommes de terre à feu moyen. Si le rösti est trop sec, rajouter un peu d'huile.
Dresser tel quel ou garnir le rösti d'un oeuf au plat coulant.

Astuce: L'idéal est de préparer le rösti avec des pommes de terres cuites la veille.

30 janvier 2019

Ragoût de lentilles aux aubergines d'Ottolenghi


Coup de coeur pour la pièce Intra Muros mise en scène par le virtuose Alexis Michalik.
Si elle passe par chez vous, n'hésitez pas.




En janvier il y a aussi eu de la neige, des balades et du gâteau aux carottes mangé
sur le pouce dans les rues de Berne...











Ingrédients pour 4 pers. en entrée ou accompagnement et 2 pers. en plat principal
(source: Simple, Yotam Ottolenghi)

  • 3 cs d'huile d'olive, plus un filet pour le dressage
  • 3 gousses d'ail émincées
  • 1 gros oignon rouge ciselé (160 g)
  • 1/2 cs de thym
  • 2 petites aubergines, coupées en rectangle d'env. 5 x 2 cm (420 g)
  • 200 g de tomates cerise
  • 180 g de lentilles vertes du Puy
  • 500 ml de bouillon de légumes
  • 80 ml de vin blanc sec
  • 450 ml d'eau
  • 100 g de crème fraîche
  • 1 cc de piment Urfa liber en flocons (ou 1/2 cc si autre variété)
  • 2 cc d'origan frais
  • sel et poivre noir

*Préparé la veille pour le lendemain les saveurs de ce ragoût n'en seront que meilleures.
Il supporte 3 jours de réfrigérateur et se bonifie avec le temps. Réchauffez-le simplement
au moment de servir, ajoutez alors la crème fraîche, un filet d'huile, le piment,
l'origan et c'est prêt !

Faites chauffer 2 cs d'huile d'olive dans une grande sauteuse à feu moyen-vif.
Faites revenir l'ail, l'oignon, le thym et 1/4 de cc de sel pendant 8 minutes en remuant
régulièrement, jusqu'à ce que les oignons soient tendres et dorés.
Débarrassez dans un cul-de-poule, en laissant l'excédent d'huile dans la sauteuse. Réservez.
Versez les aubergines et les tomates dans un saladier et assaisonnez avec 1/4 de cc de sel
et quelques tours de moulin à poivre. Dans la même sauteuse (non essuyée entre temps) 
que celle utilisée pour les oignons, faites chauffer la cuillère à soupe d'huile restante
à feu moyen-vif. Saisissez les aubergines et les tomates et laissez dorer environ 10 mn,
en les retournant régulièrement: en fin de cuisson, les aubergines doivent être fondantes
et colorées, et la peau des tomates légèrement grillée. Ajoutez le mélange ail/oignon,
puis les lentilles, et mouillez avec le bouillon, le vin et l'eau. Ajoutez 3/4 de cc de sel
et, à la reprise de l'ébullition, baissez le feu (moyen) et laissez mijoter environ 40 minutes,
jusqu'à ce que les lentilles soient al dente.
Servez chaud ou à température ambiante, avec une cuillère de crème fraîche, un filet
d'huile d'olive, les flocons de piment et les feuilles d'origan.

27 janvier 2019

Gatonoix la merveille !


A peine arrivées qu'elles décorent déjà nos murs.
Les jolies cartes sensibles de Papillonnage.










Ce gâteau crousti-fondant aux noix est une bombe de jouissance. Un truc de dingue !
Allez-y les yeux fermés...




Ingrédients pour un moule à charnière de 18 cm (source: La cuisine de Bernard)

Pâte
  • 140 g de beurre demi-sel
  • 185 g de sucre roux 
  • 65 g de chocolat noir fondu (70% ici)
  • 220 g de farine
  • 140 g de noix
  • 20 g de cacao en poudre non sucré
  • 40 g d'oeuf (battre un oeuf en omelette et pesez la quantité)

Fourrage
  • 140 g de noix
  • 50 g de sucre 
  • 30 g d'oeuf (battre un oeuf en omelette et pesez la quantité)
  • 25 g d'eau de noix (vin de noix) ou de porto

*Pour vous aider, les étapes de la recette en images sur le site de Bernard (lien ci-dessus, en rose)
*La prochaine fois, je diminuerai un peu les quantités de sucre de la pâte et du fourrage.

Préchauffer le four à 160 C.
Mettre la totalité des noix (pâte et fourrage, 280 g) dans un mixeur et pulser par à-coups
pour obtenir une poudre grossière (il doit rester des morceaux de noix).
Dans la cuve d'un robot mettre le beurre demi-sel et le sucre roux. Mélanger pour avoir
une crème homogène. Ajouter les 40 g d'oeuf et le chocolat noir fondu. Mélanger.
Verser la farine, 140 g de poudre de noix et le cacao en poudre. Mélanger pour avoir
une pâte homogène. Placer au frais le temps de préparer le fourrage.
Dans un récipient mettre les 140 g de poudre de noix restante, le sucre blanc, les 30 g d'oeuf
et le vin de noix ou le porto. Bien mélanger.
Sur un papier sulfurisé étaler la moitié de la pâte sur une épaisseur de 8mm.
Faire de même avec l'autre moitié. Placer le fourrage au centre de l'un des morceaux de pâte.
Laisser une marge de 1.5 cm autour du fourrage pour aller dans le moule à gâteau utilisé.
Posez la deuxième pâte sur le fourrage et avec vos mains presser la pâte autour du fourrage.
Déposer le moule sur la pâte et avec le pourtour couper l'excédent de pâte qui servira
à faire des sablés.
Pour toutes les étapes du montage, n'hésitez pas à les regarder en images chez Bernard.
Disposer un papier sulfurisé coupé en cercle à la taille du fond du moule ainsi qu'une bande
pour le pourtour du moule. Poser le gâteau dans le moule. Si besoin le resserrer un peu avec
les mains pour qu'il rentre dans le moule. Le faire cuire 50 minutes puis le laisser complètement
refroidir avant de le démouler. Il sera sublime le lendemain alors préparez-le la veille...