28 novembre 2010

Spaghetti noirs en omelette, vinaigre balsamique




Une très bonne recette tirée du bouquin "Le livre des pâtes" aux éditions d'Alain Ducasse
Un ouvrage qui nous propose un tour d'horizon des pâtes.
Sous influence méditerranéenne ou asiatique,
les recettes paraissent savoureuses et originales:
-conchiglioni, crème roquefort et mangue
-taglierini en carpaccio de foie gras et truffes noires
-riccioli aux endives, stilton et granny smith
-soba aux légumes et thé noir
-tagliatelle de riz, filets de dorade, ail thaï, jus d'agrumes et noisettes
-udon aux pointes d'asperges vertes, pistou d'algues et crevettes
-udon frites au safran, fromage blanc et miel
-spaghettini caramélisés au cacao et glace mascarpone
-lasagne de pommes, lait de coco et safran
-lasagne en fraisier contemporain
-ravioli de chocolat crousti-fondants
etc, etc, etc

Il a été difficile de choisir une recette tant elles m'ont presque toutes
donné l'eau à la bouche.
Finalement, j'ai opté pour celle avec des pâtes à l'encre de seiche
tout bêtement car je n'en ai jamais mangées !
Et comme le frigo gorgeait d'oeufs, la recette tombait à pic.
Il s'agit d'un plat typique de la région de Naples.
La veille, on mange les spaghetti aux tomates et le lendemain,
on fait une omelette avec les restes !
D'habitude, on utilise des spaghetti ordinaires, mais les spaghetti
noirs font un joli contraste visuel avec l'omelette.
Succulent !





Entrée pour 4 personnes:

  • 100 g de spaghetti noirs (j'ai utilisé des tagliolini)
  • 5 tomates mûres
  • 1 gousse d'ail
  • 1 branche de basilic
  • 8 oeufs
  • 50 g de parmesan râpé
  • 30 g de beurre
  • vinaigre balsamique (de la crème balsamique pour moi)
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Monder les tomates.
Les couper en quatre, retirer les pépins et hacher finement la pulpe.
Peler l'ail et l'écraser.
Le faire dorer dans une sauteuse avec de l'huile d'olive.
Ajouter la branche de basilic et la pulpe de tomate, saler et poivrer.
Faire réduire la sauce 3 minutes à feu doux,
retirer du feu, ôter l'ail et le basilic.
Faire cuire les pâtes 7 minutes dans de l'eau bouillante salée (si vous utilisez des
taglioni, le temps de cuisson et d'environ 4 minutes).
Egoutter et verser dans la sauce tomate.
Poursuivre la cuisson 5 minutes à feu vif en remuant puis laisser refroidir.
Préchauffer le four à 180C.
Casser les oeufs dans un saladier, ajouter le parmesan, du sel et du poivre
puis battre le tout au fouet.
Fondre le beurre dans une poêle antiadhésive.
Verser les spaghetti aux tomates, puis les oeufs battus.
Cuire 5-6 minutes au four à 180C en contrôlant la cuisson des oeufs.
Laisser reposer l'omelette ainsi obtenue pendant 5 minutes,
puis couper en bâtonnets.
Les dresser sur une assiette et arroser d'un filet de vinaigre balsamique.


25 novembre 2010

Tranches de potiron glacées et pistaches grillées



C'est marrant comme d'un jour à l'autre on peut aimer quelque chose
qui auparavant nous faisait fortement grimacer.
Je pensais à ça ce matin en écoutant Bashung tout en dégustant un petit chocolat au massepain.
Si l'on m'avait dit qu'un jour je frissonnerais à l'écoute de ce chanteur français,
je ne l'aurais pas cru une seconde.
Si l'on m'avait dit qu'un jour je me délecterais de pâte d'amande, je ne l'aurais pas cru une seule seconde.
Tout est en perpétuel mouvement et changement.
Que vais-je apprendre à aimer demain ?



Entrée pour 4 personnes (source: Tout pistache de Simona Restivo):

  • 500g de potiron
  • 1 gousse d'ail
  • 200g de pistaches mondées
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 1/2 verre de vinaigre de vin
  • 1 cc de sucre en poudre

Eplucher le potiron, enlever les graines et le couper en tranches de 1cm d'épaisseur.
Peler la gousse d'ail.
Dans une poêle, mettre 1 cs d'huile d'olive à chauffer
et y faire cuire les morceaux de potiron avec les pistaches
environ 5 minutes de chaque côté.
Retirer le potiron et les pistaches.
Ajouter le reste d'huile dans la poêle, y faire revenir la gousse d'ail entière
5 à 10 minutes sur feu vif. Remettre le potiron et les pistaches.
Dissoudre le sucre en poudre dans le vinaigre, puis verser dans la poêle
(attention ça gicle !) et laisser évaporer à feu vif.
Servir froid en entrée décoré de quelques feuilles de menthe fraîche.


16 novembre 2010

Découverte gourmande: Epice Eucalyptus Fraise-Olida





Des feuilles d'eucalyptus séchées du bush australien qui dévoilent
des parfums de menthe et de fraise !
Un équilibre parfait, une merveille de la nature.
Ces feuilles vertes raviront les desserts ou, légèrement saupoudrées, elles apporteront
une saveur originale aux légumes tels que raves, navets, potiron etc.
Une belle découverte que l'on peut se procurer en ligne sur le site suisse
poivre.ch au prix de 19 frs le flacon de 40 gr.

10 novembre 2010

Galette un peu croustillante, un peu moelleuse fourrée à l'adzuki




4 matins déjà que je prends le bus.
Encore une fois et ce sera fini.
Durant mon trajet, je bois mon thé fétiche dans mon mug favori.
Je pense à Monsieur Y, à notre vie, à ce que l'on a construit ensemble.
Je souris.
Je rêvasse à notre prochain voyage.
J'observe les gens: certains dorment, d'autres bâillent, quelques-uns papotent à haute voix,
des jeunes s'embrassent, des vieux lisent, des gosses pleurent puis rigolent, des mains se caressent,
des regards se perdent au loin.
La vie quoi.
Je descends du bus.
Ajuste mon manteau.
Enroule mon écharpe fleurie
Et file vivre ma journée,
le coeur enfin léger et apaisé.
Novembre s'annonce doux.



Ingrédients pour 4 galettes:

  • 90 g de farine tamisée
  • 30 g de farine de riz tamisée
  • 1 cc de poudre à lever
  • 2 cs de sucre brun
  • 2 oeufs légèrement battus
  • 180 ml d'eau
  • 1/2 cc de sel
  • huile neutre
  • un peu de beurre
  • 250 g de purée d'adzuki (en vente dans les épiceries japonaises)

Mixer ensemble la farine, la farine de riz, la poudre à lever, le sucre brun, les oeufs,
l'eau et le sel jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène et onctueux.
Filtrer la préparation.
Dans une poêle d'environ 17 cm de diamètre, faire fondre un peu de beurre sur feu moyen.
Y verser un peu de liquide et cuire des deux côtés comme une crêpe.
Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.
Tartiner généreusement chaque moitié de galette de pâte d'adzuki.
Mouiller le pourtour de la galette avec un peu d'eau puis plier celle-ci par son milieu
en pressant bien les bords pour les souder.
On obtient une demi-lune.
A l'aide d'un cure-dent, piquer l'ensemble de la galette (pour éviter les bulles d'air
lors de la cuisson à l'huile).
Chauffer l'huile dans une poêle et saisir les galettes une à une
jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Disposer sur du papier absorbant puis découper en tranches.
Servir chaud.