14 décembre 2009

Truffes au chocolat noir, vinaigre balsamique et enrobage à la fraise



La touche de vinaigre balsamique et l'enrobage de poudre de fraise
rendent ces truffes quelque peu acidulées.
Le chocolat, quant à lui, reste doux et gourmand.
Un méli-mélo de contrastes excitant en bouche !

Ingrédients pour une dizaine de truffes:
  • 80 g de chocolat noir de qualité (70%)
  • 60 ml de crème liquide entière
  • 1/2 cs de vinaigre balsamique
  • 20 g de fraises lyophilisées
  • 1 cc d'amidon de maïs
Râper le chocolat dans un large bol.
Dans une petite casserole, chauffer la crème jusqu'à ébullition.
Ôter du feu, ajouter le vinaigre balsamique.
Mélanger et verser aussitôt sur le chocolat râpé.
Bien mélanger.
Couvrir de plastique et réfrigérer quelques heures.
Disposer les fraises dans un robot et mixer jusqu'à
l'obtention d'une poudre fine.
Déposer dans un bol et ajouter l'amidon de maïs.
Bien mélanger, réserver.
Sortir la ganache du frigo et former des boules.
Les disposer aussitôt dans la poudre de fraise et enrober
complètement chaque truffe.
Garder au frais.
Les sortir une quinzaine de minutes avant de les déguster.

12 décembre 2009

Recette ayurvédique: La délicate, purée de lentilles corail au gingembre





Une recette ayurvédique très rapide à réaliser et qui mérite que l'on s'attarde sur elle.
C'est parfumé et c'est excellent pour le corps et l'esprit...

Le bon moment:

Lors d'une journée chargée, un jour qui pique,
un jour d'excès,
un dimanche,
un jour de brunch solitaire et de lectures au lit.
A toutes les saisons.
Pour les enfants, à la place de la purée.

Ca fait quoi ?

C'est tout doux, un peu frais, léger et subtilement
parfumé. Il y a de la rêverie dans ce petit plat-là,
de l'espace aussi, celui que l'on s'accorde dans son cocon.
Il y a aussi la maison, la tendresse et notre nature juvénile.

Ce qu'il vous faut:

  • 1 tasse (250 ml) de lentilles corail
  • 1 cc de gingembre pelé et râpé
  • 1/2 cc de graines de cumin orientale (jeera)
  • 1/4 de cc d'asa-foetida*
  • 1/2 cc de curcuma
  • le jus d'1/2 citron
  • herbe fraîche de saison
  • 1 cs de ghee ou d'huile
  • 1/2 cc de sel (j'ai mis un peu plus)

*cette gomme odorante provient de Perse. On la trouve, le plus souvent, par commodité, 
mélangée à de la farine ou de la gomme et du curcuma.
Elle stimule le feu digestif, aide les intestins à évacuer les déchets, les gaz intestinaux,
et parfume agréablement les plats.
Elle est cependant malodorante et il faut la stocker dans un récipient hermétique.
On doit l'utiliser avec précaution en cas de grossesse, de fièvre,
de problèmes cutanés, d'acidité.

Faire chauffer 2 tasses d'eau (500ml).
A ébullition, y verser les lentilles corail, baisser le feu
et laisser cuire 15 minutes environ.
Les lentilles vont se défaire toutes seules en purée.
Chauffer le ghee ou l'huile dans une petite poêle.
Y faire revenir le cumin puis l'asa-foetida et les mélanger
à la purée de lentilles.
Ajouter les autres épices, le sel et le jus de citron.
Servir la purée avec l'herbe de saison ciselée.
Source: Cuisine ayurvédique de Florence Pomana

5 décembre 2009

Petits rougets farcis, riz aux olives noires et au sésame selon Fumiko


Celles qui ont le livre "La cuisine de Fumiko" ne riez pas
en voyant la présentation de mon plat...
On est censé prendre deux filets de rougets, de garnir l'un
des filets de riz, de le recouvrir du filet mis de côté et de sceller le
tout avec un brin de ciboulette.
Pour ainsi obtenir des petits rougets farcis.

Et bien moi, je n'ai pas réussi !
Mes rougets, pourtant juste saisis, étaient beaucoup trop fragiles
pour les manipuler et mes brindilles de ciboulette pas
assez longues pour envelopper le tout.
J'y ai pourtant mis du coeur à l'ouvrage mais rien à faire,
aucun farci présentable n'a pu être réalisé.
Un vrai désastre visuel et mes nerfs
en ont pris un bon coup !
Je me suis donc permise de destructurer la présentation, en mettant
d'un côté le riz et de l'autre les filets de rougets.
Ca m'a permis de me calmer :)

Bonne chance à ceux ou celles qui tenteront l'expérience du montage
façon Fumiko ;)

Image 11
Image 8


Entrée pour 6 personnes:

  • 12 petits rougets en filets
  • 250 g de riz blanc rond de Camargue
  • 1/2 citron non traité (zeste)
  • 6 ou 12 brins de ciboulette
  • 1 belle poignée de mesclun rouge
  • 4 cs d'olives noires dénoyautées et hachées au couteau
  • 4 cs de graines de sésame dorées
  • 4 cs de vinaigre de vin blanc
  • 1 à 2 cc de vinaigre de figue (à défaut, utilisez du vinaigre balsamique,
  • du vinaigre de framboise ou encore du vinaigre de vin rouge)
  • 7 cs d'huile d'olive
  • fleur de sel
  • poivre blanc du moulin

Rincer abondamment le riz et le laisser égoutter pendant 30 minutes.
Le verser dans une casserole à fond épais remplie d'une quantité
égale d'eau froide.
Couvrir et porter à ébullition sur feu moyen.
Dès l'ébullition, enlever le couvercle, augmenter la puissance du feu
et maintenir sur feu vif pendant 2 à 3 minutes.
Remettre le couvercle et baisser le feu pour revenir sur feu moyen,
jusqu'à ce que l'évaporation diminue.
A ce moment-là, réduire le feu et continuer la cuisson sur feu doux
jusqu'à évaporation totale de l'eau.
Enlever le couvercle et mélanger délicatement avec une spatule,
puis laisser reposer à couvert pendant au moins 5 minutes.
Réserver.
Dans un saladier, verser 2 cs d'huile d'olive, le vinaigre de vin blanc,
le riz cuit encore chaud, les olives noires concassées,
le zeste de citron râpé, les graines de sésame et de la fleur de sel.
Mélanger et vérifier l'assaisonnement.
Cuire les filets de rougets dans une poêle sur feu doux avec
3 cs d'huile d'olive pendant 4 à 5 minutes en les retournant
à mi-cuisson.
Il faut que les rougets soient juste cuits, mais pas trop.
Ajouter quelques tours de moulin à poivre.
Façonner des boulettes de riz avec les mains et les disposer
entre 2 filets de rougets, puis entourer l'ensemble de
1 ou 2 brins de ciboulette.
Laver et essorer les feuilles de mesclun rouge.
Les assaisonner d'une vinaigrette composée de 1 à 2
cc de vinaigre de figue (ou autre), 2 cs d'huile d'olive et
1 pincée de fleur de sel (facultatif).
Rectifier l'assaisonnement à votre convenance.
Servir les rougets farcis accompagnés de la salade.


Image 16
Source:

2 décembre 2009

Fondant/mousseux au chocolat, confiture de fraise et pralines roses



J'ai reçu un petit paquet rempli de pralines lyonnaises.
Un joli cadeau qui m'a apporté son lot de réjouissance.
Un tout grand merci à l'expéditeur !



J'ai longuement hésité quant à la façon dont j'allais les apprêter.
Ne voulant pas gâcher ce sésame rose dans une préparation
qui nous décevrait, j'ai minutieusement sélectionné
quelques recettes gourmandes qui me semblaient être parfaites
pour mettre à l'honneur ces pralines.

En voici un aperçu:

Afficher l'image en taille réelle





Afficher l'image en taille réelle






Afficher l'image en taille réelle






Finalement, pour une première tentative, j'ai opté pour la recette qui suit:
un fondant extra mousseux au chocolat de L. Salomon,
confiture de fraise et pralines roses trouvé

Me suis permise quelques ajustements pour rehausser
le goût de la confiture.
Pour le reste, j'ai suivi à la lettre.
C'est super bon !


Image 1
Image 23



Ingrédients pour un moule de 16 cm de diamètre*:

  • 100 g de chocolat noir à 70%
  • 80 ml de lait
  • 2 oeufs
  • 1 cs de purée d'amandes
  • 1 cs rase de farine
  • 3 cc de confiture de fraise*
  • 60 g de pralines roses mixées

* La quantité permet de réaliser un gâteau d'environ 2,5 cm
d'épaisseur. Si vous désirez une masse plus généreuse, gardez
le moule de 16 cm de diamètre et doublez les ingrédients.

*Au lieu de la confiture de fraise, j'ai utilisé celle à la framboise.
Une fois la préparation cuite et sortie du four, je l'ai vaporisée très
légèrement de quelques "pchtt" d'essence culinaire naturelle
J'ai procédé ainsi car lors de ma première tentative, on ne sentait pas
le goût de la confiture...


Préchauffer le four à 160C.
Chemiser le fond du moule et beurrer le pourtour.
Casser le chocolat noir dans une casserole, ajouter le lait
et laisser fondre le tout sur feu doux.
Une fois la préparation homogène, ôter du feu et ajouter
les 2 jaunes d'oeuf, la purée d'amandes, la farine
et la confiture. Bien mélanger.
Battre les deux blancs d'oeuf en neige souple et incorporer
délicatement au mélange chocolaté.
Verser dans le moule la moitié de la préparation, parsemer
de la moitié des pralines roses mixées puis recouvrir avec
le restant de la masse au chocolat.
Garnir le dessus du restant de pralines mixées.
Enfourner 18 minutes.
Mettre immédiatement au frais, dans le frigo ou
sur le rebord d'une fenêtre.
Servir bien frais.


Image 25
Image 28


24 novembre 2009

Concours ô délices et triangles croquants aux noisettes et amandes


Un début de semaine qui commence bien.
Ma recette de caramels mous à la courge a gagné le 1er prix
du concours proposé sur le site ô délices.
Je crois que c'est mon deuxième ou troisième concours
depuis que je blogue et la première fois
que je suis récompensée.
Ca fait extrêmement plaisir, surtout que les recettes des autres
participantes avaient de quoi faire trembler.
Je pense notamment au "Délice d'automne" de Nothing but me,
au "Gâteau d'automne" de Gloubiblog,
au "Dôme orange chocolat-potiron" de Pâte à gourmandises
ainsi qu'au "Tempura de citrouille" de Piment oiseau

Bravo à vous toutes et un grand merci au jury
ainsi qu'au partenaire Madeleine Market :)

Je poursuis cette belle semaine par la confection
de petits croquants très gourmands.
C'est franchement pas light mais on s'en fiche,
ces galettes font plaisir en bouche.


Image 1 16-14-12



Ingrédients pour environ 25 triangles:

  • 50 g de beurre ramolli
  • 50 g de sucre
  • 1/2 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 cs de grains d'anis
  • 38 g de noisettes moulues
  • 63 g de farine

Garniture:
  • 0.9 dl de crème liquide entière
  • 36 g de sucre
  • 50 g de miel liquide
  • 60 g de noisettes entières ou 60 g de cacahuètes
  • 60 g d'amandes entières

Malaxer le beurre jusqu'à l'apparition de crêtes.
Ajouter le sucre, le sucre vanillé, le sel et le jaune d'oeuf.
Remuer jusqu'à ce que la masse blanchisse.
Ajouter l'anis, les noisettes moulues et la farine.
Mélanger avec les main jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Filmer et placer au frais 1 heure.
Abaisser la pâte en rectangle (2-3 mm d'épaisseur) sur un
papier sulfurisé.
Vous pouvez aussi recouvrir le dessus de la pâte
d'un autre papier sulfurisé. Cela facilitera l'abaissement
étant donné que la pâte est un peu collante.
Glisser le tout sur une plaque et placer au frais.
Préchauffer le four à 180C.
Préparez la garniture.
Commencez par hacher en petits morceaux les noisettes et les amandes.
Puis porter à ébullition la crème avec le sucre et le miel.
Bouillir jusqu'à ce que le mélange devienne doré et épais.
Dès lors, incorporer le mélange noisettes-amandes.
Mélanger et verser de suite sur la pâte.
Répartir.
Enfourner au bas du four 12 à 15 minutes.
Refroidir au frais durant 20 minutes puis couper en triangles.